Centre d'apprentissage


Si nous tentons de penser et revoir l'école autrement, pour rejoindre le plus grand nombre d'apprenants, le centre d'apprentissage devient un outil intéressant pour mieux gérer le temps d'enseignement et pour adapter les activités d'apprentissage selon les différences qu'on observe généralement chez les élèves.

Cet outil est expérimenté dans les écoles secondaires américaines qui ont intégré le concept des intelligences multiples dans leur projet éducatif. Il est aussi largement exploité dans les classes du préscolaire et du primaire. L'avènement du " Whole Language Approach " dans l'ouest canadien a incité plusieurs enseignants à recourir à cette piste pédagogique.

 

Définition

 

Le centre d'apprentissage est un lieu physique dans votre classe où selon une thématique, les élèves peuvent y accomplir des activités/des tâches d'apprentissage de manière autonome ou coopérative.

Dans la pratique, l'élève qu'on assigne ou qui s'inscrit pour travailler dans un centre d'apprentissage particulier doit y retrouver toutes les ressources nécessaires pour se débrouiller en vue de réaliser la tâche.

L'implantation du centre d'apprentissage sera efficace et satisfaisante si d'abord nous sommes convaincus des énoncés suivants, tirés de Mission 1995, Les règles d'un changement en profondeur, DRMontérégie (sept.1996)

Le travail individuel et le travail en petites équipes est source d'apprentissage

La flexibilité de l'aménagement et du temps dans une salle de classe favorise des apprentissages diversifiés

L''autonomie et la responsabilisation des élèves forment la base d'une classe centrée sur l'apprentissage plutôt que sur l'enseignement

Les interventions diversifiées de l'enseignant sont essentielles pour que le centre d'apprentissage favorise des apprentissages multiples difficilement prévisibles

La qualité des activités proposées dans le centre d'apprentissage est le gage de l'efficacité de cette façon de faire...

 

 

Types de centre d'apprentissage

On parle principalement de trois types de centre d'apprentissage :
les centres d'exploration
, les centres de formation et les centres d'expérimentation.

 

Le Centre d'exploration (Centre de projet personnel)

Ce type de centre comporte des activités plus ouvertes, où il n'existe pas une seule réponse possible aux tâches proposées. Ce centre fonctionne par thème. Par exemple, toute les activités proposées en septembre et octobre sont concentrées sur les dinosaures; en novembre et décembre, les artistes québécois et ainsi de suite. Évidemment, il est souhaitable d'avoir fait un inventaire des intérêts de vos élèves en début d'année pour ainsi mieux planifier les " couleurs " de ce centre.

Il faut prévoir une quantité suffisante (lire minimale) de ressources à consulter sur place; par exemple, une encyclopédie permet un bon départ; un dictionnaire visuel, la collection des personnages célèbres, des quotidiens régionaux, etc. Certains enseignants y placent des ouvrages de référence qui ont été élagués des bibliothèques; ces ouvrages qui datent contiennent toujours des informations de base qui peuvent être utiles pour amorcer une cueillette de données sur un sujet quelconque. Il est aussi souhaitable qu'un poste informatique en réseau soit installé dans ce centre (accès à un moteur de recherche, à des cdrom).

On peut retrouver deux types d'activités proposées dans ce centre. Premièrement, on peut proposer une démarche en projet où l'élève formule au point de départ une question sur le thème et planifie ensuite la réalisation d'un travail pour trouver ses réponses; il réalise sa cueillette d'information, la traite et prépare une communication pour diffuser ce qu'il a appris.

La deuxième piste consiste à présenter une série de tâches sur des fiches d'activité. Ces tâches sont ouvertes et offrent une grande latitude dans l'élaboration des réponses. Les élèves devront avoir recours à des ressources personnelles intimement liées à la créativité et la résolution de problèmes pour réaliser ces tâches, et ce, tout en pratiquant une méthode de travail efficace.

Soulignons aussi que plusieurs expériences ont été faites où les activités présentées dans ce centre suivent une progression dans le type d'habiletés requises pour réaliser les fiches d'activités. Ainsi, plusieurs se sont inspirés de la taxonomie de Bloom (1956) pour catégoriser les activités :
Taxonomie de Bloom

Fiches roses : activités plus axées sur la connaissance
Fiches jaunes : activités plus axées sur la compréhension
Fiches bleues : activités plus axées sur l'application
Fiches vertes : activités plus axées sur l'analyse
Etc.

Exemples de tâches proposées sur des fiches d'activité :

Des exemples de tâches

 

Les contes
de fée


Hans Christian Andersen a écrit le conte " Le vilain petit canard "; après avoir lu ce conte, fais une recherche sur la vie d'Andersen et donne tes explications sur ce qui a pu le motiver à écrire ce conte.

À partir d'une sélection de 10 contes que tu auras lus, fais une enquête auprès d'un groupe d'élèves que tu choisiras pour identifier le conte le plus populaire. Présente tes résultats tout en suggérant des hypothèses qui expliquent tes résultats.

Choisis un personnage de conte de fées et construit un nouvel épisode de sa vie.

Les sports

Tu es un journaliste sportif de renommée mondiale qui se caractérise par son sens de l'humour. On t'a demandé d'écrire un article dans la section des sports sur un événement sportif qui aura lieu prochainement. Propose ton article à la classe avant de le publier dans le journal de l'école.

Choisis un athlète qui t'inspire et présente-le avec l'intention de démontrer pourquoi, comment et en quoi chacun devrait s'en inspirer dans sa vie personnelle.

Prépare un mot-croisé qui permettra aux élèves de ta classe de s'approprier le vocabulaire relatif à la pratique d'un sport que tu affectionnes.

Imagine une entrevue avec un athlète et prépare un scénario de cette entrevue…

 

 

Le centre de formation

Ce centre d'activités est plus précisément orienté vers l'acquisition ou la consolidation de savoirs essentiels ou encore le développement et la mise en œuvre de compétences disciplinaires spécifiques.

Par exemple, on pense ici au centre de résolution de problèmes en mathématique où les élèves retrouvent une banque de problèmes à résoudre dans un journal de bord spécifique à ce centre. Un autre exemple observé est le " Centre des mots pour dire, des mots pour rire... " où des titulaires du préscolaire et du premier cycle du primaire présentent des activités visant à développer la conscience phonologique (plusieurs publications ont été faites au cours de la dernière décennie pour soutenir l'enseignante en ce sens).

Beaucoup de matériel existe pour la mise en place de ce type de centre. Cependant, pour réussir à implanter ce centre de façon satisfaisante, l'expérience démontre qu'il est nécessaire d'y accorder une grande attention dans sa mise en place.

Prenons l'exemple de la mise en place d'un centre de résolution de problèmes en mathématique :

1

De vivre la résolution d'un problème mathématique où le scénario d'apprentissage permettra aux élèves de se construire une première démarche à suivre lorsqu'ils se retrouveront seuls au centre. Cette démarche construite par les élèves sera affiché dans le lieu physique du centre et doit être accessible dans plusieurs modes si l'on souhaite que les élèves puissent réaliser les tâches de manière autonome.

2

Un carnet de route (collectif ou individuel) doit permettre à l'élève de consigner son cheminement en notant les activités complétées, corrigées, comprises, etc.

3

Les élèves doivent retrouver dans ce centre des ressources qui peuvent les aider à surmonter les difficultés : du matériel de manipulation en abondance, des exemples de problèmes déjà résolus où l'on voit clairement la stratégie utilisée, des types de problème et les meilleurs trucs pour les résoudre, une banque de gestes à poser lorsqu'on rencontre une difficulté, …

4

De façon hebdomadaire (minimal), un retour sur les activités du centre s'avère nécessaire pour stimuler les élèves vers l'apprentissage ou l'accès à de nouvelles ressources pour devenir de plus en plus efficace dans l'exercice de cette compétence. À raison d'une fois par semaine, plusieurs choisissent de vivre en collectif la résolution d'un problème du centre afin de stimuler l'apprentissage qui s'y fait le reste de la semaine.

 

Les éléments à retrouver dans un centre d'apprentissage

1. Les fiches d'activités

2. Une liste, un plan des activités qu'on retrouve dans ce centre

3. Le nom du centre et le pourquoi de son existence

Certains ont recours à la théorie des intelligences multiples dans la création de leur centre d'apprentissage; ainsi, un centre de formation en résolution de problèmes mathématique peut devenir le " Centre Albert Einstein ". Sur une pancarte, on inscrit, avec les élèves, les raisons pour lesquelles il est important de fréquenter ce centre; il s'agit de dégager l'utilité d'apprendre à résoudre des problèmes. Un centre d'expérimentation axé sur les sciences pourrait se nommer le Centre Charles Darwin.


4. Les règles de fonctionnement du centre d'apprentissage (liste du matériel, attentes spécifiques, quoi faire au début et à la fin d'une période de présence au centre, etc.)

5. Les ressources minimales nécessaires

6. Un relevé de présence (pas toujours nécessaire)

7. Un relevé des activités accomplies par l'élève (ou un contrat de travail)

8. Une démarche à suivre, une illustration des compétences à mettre en œuvre pour réaliser les tâches du Centre

9. Des modèles, des exemples de tâches réalisées antérieurement, soit en collectif, soit par un élève de l'année précédente, etc.

10. Des pistes d'actions, de gestes à poser lorsque l'élève fait face à une difficulté;

11. Et tout ce que la mise en place dans votre classe vous amènera à ajouter…

Références


Mission 95 (1996), Jalons d'une école pour tous, Direction régionale de la Montérégie.
Caron, Jacqueline (1997, 1994), Quand revient septembre… Tomes I et II, Les éditions de la Chenelière.