Des pistes pédagogiques

Les pistes pédagogiques suivantes ont été largement exploitées en Gestion de classe participative, une approche abondamment traitée par Mme Jacqueline Caron dans ses deux tomes Quand revient septembre (1997, 1994).

Ces pistes se veulent, entre autres, des outils pour faciliter une approche plus individualisée auprès des élèves. Bien exploitées, elles permettent d'enseigner par sous-groupes, et ainsi d'adapter l'enseignement.
Lorsqu'une dizaine d'élèves éprouvent de la difficulté à comprendre la soustraction avec emprunt, je peux préparer une activité d'enseignement avec manipulation qui sera spécifiquement conçue pour ces élèves et, au même moment, les autres élèves de la classe devront pouvoir poursuivre leurs apprentissages ailleurs, de façon autonome.

C'est à ce moment qu'un centre d'apprentissage peut devenir très puissant pour l'enseignant qui veut adapter, qui veut répondre aux besoins de ses deux groupes d'âge de manière plus spécifique.

Fait à souligner, plusieurs enseignants en classe multiâges vont exploiter le centre d'apprentissage ou les ateliers pour pouvoir rencontrer l'un après l'autre les deux groupes d'âge. À 9 heures, les 3e vont au centre et les 4e travaillent avec l'enseignante en mathématique puis à 10 heures, on inverse la situation.

Dans la pratique, ce fonctionnement tend à se modifier en cours d'année. Les sous-groupes ne sont plus toujours formés selon le niveau scolaire, mais bien plutôt selon les besoins ou les difficultés des élèves (des sous-groupes mixtes formés en pensant à l'apprentissage).

En classe multiâge, on a tout avantage à faire un pas à la fois; voici donc cinq étapes que nous vous suggérons d'envisager :

1. Choisir une première piste pédagogique pour faciliter la gestion du temps ou des différences, selon la priorité que nous ressentons face à notre groupe.

Gestion du temps
Gestion des différences
Centre d'apprentissage
Périodes d'ateliers (obligatoires, facultatifs)
Tableau d'enrichissement
Plan de travail, tableau de programmation
Autocorrection
Coffre d'outils
Conseil de coopération
Intégration des matières
Tableau d'enseignement par sous-groupe
Approche par projet, situation problème
Intelligences multiples
Apprentissage coopératif (structures coopératives et dyades multiâge)
Enseignement par sous-groupes
Création d'un dossier/élève(histoire,diagnostic, suivi)
Expérimentation de scénario déjà exploités (Ex. Cercle de lecture, grammaire de la phrase, résolution de problèmes, etc.)

 

2. Effectuer l'inventaire des intérêts et des passions des parents, ainsi que leur disponibilité.

Les parents peuvent devenir une ressource indispensable pour la classe et l'enseignant; il s'agit tout d'abord de clarifier son rôle en classe, de traiter d'un certain code d'éthique à respecter lorsqu'il devient un support auprès des élèves dans leurs apprentissages, et de préciser clairement vos attentes.

Ainsi, nous avons vu des parents assurer une présence dans un Centre d'apprentissage pour soutenir les élèves vers une plus grande autonomie. Nous avons vu d'autres parents animer la préparation d'un débat sur la peine capitale tandis que l'enseignant pilotait une situation d'apprentissage en mathématique auprès de l'autre sous-groupe d'élèves.

Un parent peut aussi animer une situation d'apprentissage en arts plastiques auprès de la moitié de votre groupe et le refaire immédiatement après auprès de l'autre moitié. Cette situation vous permet de travailler de manière plus individualisée et de façon plus pointue certains apprentissages disciplinaires.

 

3. Si possible, envisager les apprentissages par cycle, en équipe de travail et exploiter les forces de chacune des personnes intervenant dans le cycle.


Le renouveau pédagogique nous a amenés à revoir notre organisation et faciliter des regroupements ponctuels d'élèves selon les besoins observés.

Par exemple, 3 enseignants refont les groupes d'élèves du 2e cycle à raison de deux après-midi/semaine afin que l'une travaille auprès des élèves en difficultés de lecture avec l'orthopédagogue, une autre consolide les apprentissages en lecture par l'enseignement explicite des stratégies, et la dernière pilote 4 groupes d'élèves en projet.

Cet exemple illustre bien une situation où l'enseignante partage la responsabilité entière de sa classe avec d'autres collègues

 

4. Soyez vigilant pour éviter les deux pièges dans lesquels la classe multiâge peut vous entraîner


La VISION DOUBLE : tenter de toujours tout couvrir en parallèle plutôt que de manière systémique.

La GRANDE PRÉPARATION : de proposer constamment une trop grande quantité d'exercices à chacun des groupes d'âge.

 

5. N'hésitez pas à papillonner d'une ressource ou d'un manuel à l'autre

Cette façon de faire s'avère une excellente manière de concilier le développement des compétences, la signifiance et l'engagement de l'élève dans ses apprentissages.

La réflexion suivante de Paulo Freire (1983) peut toujours servir d'inspiration face à ce nouveau défi :

L'éducateur n'est plus celui qui simplement éduque,
mais celui qui, en même temps qu'il éduque,
est éduqué dans le dialogue avec l'élève.
Ce dernier en même temps qu'il est éduqué est aussi éducateur.
Tous deux deviennent sujets dans le processus où ils progressent ensemble.