Le 13 décembre 2017   23h30
[photo]
Entrepreneuriat



   intervenants scolaires et parascolaires 


   parents 



   élèves 


Intervenants scolaires et parascolaires

Le Québec est reconnu comme chef de file dans le développement de programmes et d’outils pédagogiques liés à l’entrepreneuriat. Le Défi de l’entrepreneuriat jeunesse doit s’inscrire dans le projet éducatif du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (M.E.L.S.). En ce sens, les liens entre le Programme de formation de l’école québécoise, le Défi de l’entrepreneuriat jeunesse et les programmes de services éducatifs complémentaires méritent d’être renforcés. Les intervenants scolaires, qu’ils soient enseignants, éducateurs ou conseillers pédagogiques et d’orientation puiseront dans ce portail de nombreux outils pour accompagner les jeunes dans leurs projets.Ils sont divisé en cinq sections:

  1. Mobilisation
  2. Outils ministériels
  3. Programmes de formation en entrepreneuriat
  4. Outils de références
  5. Liens
 

1- MOBILISATION

L’émergence d’une véritable culture entrepreneuriale au Québec est conditionnelle à la mobilisation de tous les acteurs de la communauté.

Parce que l’école, du primaire à l’université, constitue un milieu privilégié pour amener les jeunes à acquérir les qualités entrepreneuriales telles la créativité, la responsabilité, la solidarité, la persévérance, la confiance en soi et l’initiative, les objectifs du Défi de l’entrepreneuriat jeunesse rejoignent, à bien des égards, les objectifs poursuivis par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Les grandes problématiques issues des domaines généraux de formation (Santé et bien-être, environnement et consommation, médias, vivre ensemble et citoyenneté, orientation en entrepreneuriat) peuvent donner lieu à la mise en œuvre de projets entrepreneuriaux répondant à divers besoins de la communauté. Cette réponse prend forme par la production d’un événement, d’un service ou d’un bien où les qualités des jeunes sont mises à contribution dans des stratégies liées au projet. Les contenus disciplinaires, quel qu’en soit le champ d’études, peuvent également s’inscrire dans une démarche entrepreneuriale. Non seulement certains contenus disciplinaires peuvent-ils gagner en signifiance, mais chaque fois, le projet entrepreneurial peut permettre à l’enseignant et aux autres intervenants scolaires de rejoindre les trois visées du Programme de formation de l’école québécoise pour l’élève : Structurer son identité, développer son pouvoir d’action et construire sa vision du monde.

3 axes de développement:
  • Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d'actualisation
  • Appropriation de stratégies liées à un projet
  • Connaissance du monde du travail, des rôles sociaux, des métiers et des professions
  • La notion de projet pédagogique à valeur entrepreneuriale s’est précisée au cours des dernières années. Chaque année, plus de 75 000 jeunes réalisent plus de 3 500 projets financés par la Mesure de sensibilisation à l’entrepreneuriat du M.E.L.S. Du coup, ils participent au Concours québécois en entrepreneuriat. Ces projets favorisent la motivation et la réussite scolaire et, par le fait même, contribuent à contrer le décrochage. On voit mieux comment le projet entrepreneurial peut et doit contribuer aux objectifs de l’approche orientante en permettant à l’élève de mieux se connaître, d’explorer les réalités du monde du travail et de s’inscrire dans une perspective centrée sur la réalisation de soi, la poursuite de son cheminement scolaire et ses choix vocationnels.

     

    2- OUTILS MINISTÉRIELS

    Dans le cadre du Défi de l’entrepreneuriat jeunesse, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a élaboré de nombreux outils pédagogiques avec l’aide de partenaires voués au développement de la culture entrepreneuriale. Chaque outil est disponible et peut être téléchargé gratuitement. En voici une brève description :

    Invitation à la culture entrepreneuriale: Lien vers Invitation à la culture entrepreneuriale



    L’auteur Denis Pelletier aborde les fondements pédagogiques de l’entrepreneuriat visant à développer le goût d’entreprendre à l’école. L’ouvrage outille les enseignants sur l’intention pédagogique, les étapes d’élaboration d’un projet et sur les qualités entrepreneuriales qu’on y développe. L’ouvrage s’inscrit dans la volonté du M.E.L.S. d’outiller les intervenants scolaires dans la réalisation de projets éligibles au financement de la Mesure de sensibilisation à l’entrepreneuriat.


    Développer et vivre la culture entrepreneuriale: Lien vers Développer et vivre la culture entrepreneuriale au primaire et au secondaireLien vers Développer et vivre la culture entrepreneuriale à la formation professionnelle


    La Commission scolaire de la Capitale et ses partenaires ont élaboré pour le M.E.L.S. un guide pédagogique proposant vingt situations d’apprentissage et d’évaluation (SAÉ) en entrepreneuriat pour les enseignants du primaire, du secondaire et de la formation professionnelle. Les SAÉ proposées favorisent l’intégration de compétences disciplinaires et transversales par la production de biens, de services ou d’événements répondant aux besoins identifiés par les jeunes. L’intégration des contenus disciplinaires est grandement valorisée comme contextes signifiants d’apprentissage.


    Le portfolio de l’entrepreneuriat au secondaire: Lien vers Le portfolio de l’entrepreneuriat au secondaire


    Ce collectif d’écriture a regroupé deux partenaires (R.Q.E.E.E. et Fondation de l’entrepreneurship), 40 écoles secondaires, près de 200 professionnels de l’enseignement et plus de 2 000 élèves. Le portfolio souhaite outiller les directions d’école et les intervenants scolaires dans la mise en place de l’entrepreneuriat au secondaire. Il recense certaines pratiques entrepreneuriales à travers le monde, introduit l’entrepreneuriat dans le construit éducatif québécois et propose des outils pédagogiques qui guident l’élaboration de projets, l’observation des qualités entrepreneuriales et l’appréciation des compétences transversales. Il documente finalement les démarches organisationnelles des écoles participantes menant à l’implantation de diverses formes d’entrepreneuriat selon les caractéristiques institutionnelles des écoles secondaires.


    Un entrepreneur dans ma classe: Lien vers Un entrepreneur dans ma classe au primaireLien vers Un entrepreneur dans ma classe au secondaire


    Les outils développés par le Groupe Formaxe proposent, par la visite d’entrepreneurs au primaire, au secondaire ou au collégial, d’aborder les réalités du monde du travail. Ils deviennent fort pertinents lorsque les visites s’inscrivent dans le cadre d’activités entrepreneuriales menées par les élèves. Un entrepreneur dans ma classe contribue à l’Approche orientante. Le guide à l’intention de l’entrepreneur lui permet de préparer sa visite selon les objectifs éducatifs poursuivis.



    Les valeurs entrepreneuriales au service de la formation professionnelle: Lien vers Les valeurs entrepreneuriales au service de la formation professionnelle

    L’auteur Denis Pelletier propose une reformulation du volet 2 de la Mesure de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse (15 heures de sensibilisation en formation préparatoire au travail FPT) où, à l’intérieur d’un programme d’études professionnelles de niveau secondaire ou d’un programme technique de niveau collégial, l’étudiant est amené à considérer l’option entrepreneuriale comme voie possible. On souhaite insérer la sensibilisation à l’entrepreneuriat à l’horaire et au temps pédagogique pour toucher la motivation des étudiants. L’ouvrage propose entre autres, une sensibilisation générale au regard de l’entrepreneuriat, un module d’orientation, des activités axées sur la professionnalisation et un module sur l’intégration au marché du travail, le tout s’inscrivant dans le champ de spécialisation de l’étudiant.

     

    3- PROGRAMMES DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT

    Il existe trois programmes de formation à l’entrepreneuriat soutenus par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport :

    1. Sensibilisation à l’entrepreneuriat


    2. Lien vers Sensibilisation à l’entrepreneuriat

      Devant tous les défis associés à la mondialisation et afin de faciliter l’adaptation des jeunes à ce monde en mouvance, il est important que les élèves développent l’esprit d’entreprendre. Le programme de sensibilisation à l’entrepreneuriat a été conçu pour amener les élèves du 2e cycle du secondaire à innover, à concrétiser leurs idées, à élargir leur champ d’action et à s’engager au sein de leur communauté. Le programme optionnel de 50 heures est sanctionné par 2 unités et celui de 100 heures par 4 unités.


    3. Lancement d'une entreprise


    4. Au secondaire, l’attestation de spécialisation professionnelle (ASP) Lancement d’une entreprise est une formation créditable par le M.E.L.S. de 330 heures. Offerte dans les centres de formation professionnelle des commissions scolaires en collaboration avec les partenaires du milieu (SADC, CLD, CLE, …). La formation regroupe six modules : projet d’entreprise et formation, outils informatiques, structure du plan d’affaire, marketing et vente, planification des ressources et plan financier.

    5. Gérer efficacement ma nouvelle entreprise

    6. Ce programme, offert par le réseau public des Services aux entreprises des commissions scolaires et des cégeps, a été élaboré grâce au soutien du Défi de l’entrepreneuriat jeunesse. Les formations offertes à la carte dans le cadre de ce programme sont non créditables et de courtes durées.

     

    4- OUTILS DE RÉFÉRENCE

    D’autres outils méritent l’attention des intervenants scolaires et parascolaires. Ils s’avèrent une source intéressante de renseignements et de données :

  • Étude du Concours québécois en entrepreneuriat (CQE)
  • Étude VALORIS
  • Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) de l’Université Laval a présenté un rapport intitulé Les effets des projets entrepreneuriaux à l’école sur la réussite scolaire et personnelle des jeunes : l’expérience québécoise. Cette recherche visait à mesurer les impacts de l’entrepreneuriat dans neuf écoles secondaires du Québec, dont le Centre d’apprentissage et de formation en entrepreneuriat (CAFE) situé à Shawinigan.

  •  

    5- LIENS

    Plusieurs partenaires du Défi de l’entrepreneuriat jeunesse ont élaboré des outils qui prennent la forme de trousses d’activités, de jeux ou de cahiers d’animation.

  • Carrefours-jeunesse emploi
  • Conseil québécois de la coopération et de la mutualité
  • Réseau québécois des écoles entrepreneuriales et environnementales
  • Jeunes entreprises du Québec
  • Concours québécois en entrepreneuriat
  • Fondation de l’entrepreneurship
  • Défi de l’entrepreneuriat jeunesse
  • Institut de stratégie et de pédagogie en entrepreneuriat
  • « Entreprends » ton savoir

  • haut de page


    Tous droits réservés © Commission scolaire de l'Énergie